Comment encastrer des spots au plafond ?

Publié le : 19 août 20213 mins de lecture

Les spots encastrés sont un moyen moderne et discret d’éclairer votre maison. Si vous êtes amateur d’un système d’éclairage simple, cette option peu encombrante est un excellent choix. Les spots de plafond bien placés sont excellents pour l’éclairage ambiant général ainsi que pour un éclairage plus ciblé.

Déterminer le nombre de spots dont vous avez besoin

Le consensus général pour choisir le nombre de spots au plafond consiste à mesurer la superficie (en mètres carrés) de la pièce, puis à multiplier cette surface par 1,5. Cela vous donnera une indication de la puissance totale requise pour éclairer l’espace. À titre d’exemple, si votre cuisine mesure 6x7m, la superficie totale est de 42 m². Pour une telle pièce, il faudra donc au total 63 spots. Enfin, il ne vous reste plus qu’à sélectionner l’ampoule et la puissance que vous souhaitez utiliser. Divisez la puissance totale calculée précédemment par celle de l’ampoule que vous avez l’intention d’acheter et cela vous donnera le nombre de luminaires requis.

Respecter l’espacement entre les points lumineux

Placez vos spots encastrés à environ 60 cm du bord de vos murs, ce qui vous donnera un point de départ. Veillez à éviter de créer des ombres. Ensuite, espacez vos luminaires uniformément dans la pièce pour avoir une apparence équilibrée. En règle générale, il faut diviser votre hauteur de plafond par 2 pour vous donner l’espace nécessaire entre chaque spot. La lumière de votre luminaire encastré est projetée vers le bas en forme de cône. Les cônes de lumière se croisent normalement à au moins 75 cm du sol. À partir d’un plafond plus haut, la lumière se croisera à un niveau plus élevé, vous n’aurez donc pas besoin de plus d’unités, mais plutôt d’une plus grande puissance de luminosité.

Conseils pour l’éclairage d’un poste de travail

Pour un éclairage de travail ciblé, par exemple au-dessus d’un plan de travail de cuisine où se déroule la préparation des aliments, utilisez un spot avec un angle de faisceau plus étroit. Vous pouvez mélanger et assortir vos angles de faisceau pour l’éclairage d’ambiance et de travail.

Si vous utilisez des spots dans une zone où ils pourraient entrer en contact avec de l’eau, n’oubliez pas de choisir une option classée IP. Choisir des modèles qui peuvent être gradués est toujours une décision intelligente. Vous pouvez, ensuite, jouer avec la lumière pour créer l’ambiance. Si vous disposez d’un espace ouvert, utilisez des gradateurs pour contrôler les différentes zones afin d’offrir une flexibilité supplémentaire.

Plan du site